Accueil > Actus de l'agence > Quelle communication pour les acteurs industriels du Haut-Doubs ?

Quelle communication pour les acteurs industriels du Haut-Doubs ?

Cyberiance participait il y a peu à la 12ème Journée d'étude Franco-Suisse, à la CCI du Doubs, l’occasion d’en apprendre plus sur la communication des PME industrielles de l’Arc Jurassien !

C’est non sans enthousiasme que l’agence web Cyberiance s’est vue convier à ce colloque, organisé conjointement par l'Université de Franche-Comté et la Haute École de Gestion Arc de Neuchâtel.

Entre interventions de professionnels du secteur et tables rondes dynamiques, on présentait les résultats d’une enquête conduite pendant plusieurs mois sur la plupart de ces acteurs, et dont les conclusions sont résumées dans un livre blanc intitulé : « La Communication des PME industrielles de l’arc jurassien Franco-Suisse ».

Vers une communication industrielle

Aujourd'hui, plus de 50% des PMEs industrielles n’ont aucun budget dédié à leur communication. Parmi celles qui ne communiquent pas, on dénonce en grande majorité un manque de temps, puis le budget comme second obstacle : des observations qui amènent à la conclusion que les entreprises n’allouent actuellement pas de ressources (humaines, financières, temps) au développement de leur identité.

Mais ces acteurs prennent de plus en plus conscience de la nécessité de maîtriser leur image auprès de leur clientèle, puisque la seconde moitié de l’échantillon est aujourd’hui encline à y consacrer jusqu’à 6% de son chiffre d’affaires.

Qu’en est-il du web ?

Lorsque l'on tape leur nom dans le moteur de recherche Google, seulement 36 des 65 entreprises interrogées apparaissent au premier rang de la première page. L’enquête pointe un autre constat : 11 d’entre elles sont même difficilement trouvables, en tout cas pas sans une information additionnelle dans la recherche : localisation, domaine d’activité…

Une étude dont la méthodologie est, d'après Cyberiance, à relativiser. En effet, pour qu'une entreprise soit référencée de manière efficace, il ne s'agit pas seulement d'être visible sur son propre nom, mais surtout sur son domaine d'activité, son produit, son service.

Lorsqu'un prospect potentiel recherche un cotraitant industriel, il va d'abord rechercher le métier, le type de commande ou le produit. Il ne peut effectuer une recherche directement sur le nom de l'entreprise puisqu'il n'en n'a pas connaissance à cette étape de la recherche.

Ces chiffres révèlent par ailleurs une problématique stratégique de fond : 20 des 65 PMEs interrogées sont aujourd’hui incapables de conduire une stratégie d’image sur Internet, car ne sachant pas définir leurs objectifs de référencement, c’est-à-dire : sur quel mot-clé veut-on voir apparaître notre entreprise ?

Un besoin de conseil qui serait sans aucun doute être comblé par une agence web spécialisée dans la création de site Internet performants sur le plan du référencement, telle que Cyberiance.

 12eme Journée d'Etude Franco-Suisse

De gauche à droite :

Sébastien Giran, Responsable Marketing et Bureau de Vente, Affolter Technologie,

Jean-Paul Dall'Acqua, CEO, La Pierrette,

Sophie Ménard, consultante en communication, Epsilus Communication.

Actus de l'agence

Alerte sur un nouveau virus usurpant votre identité

Depuis hier un nouveau virus se propage. Si vous avez reçu un message a priori de quelqu'un que vous connaissez, parfois même de votre propre adresse e-mail, un message avec un objet vague (ex : "Document1") contenant une pièce-jointe sous format .ZIP, surtout de l'ouvrez-pas !

En savoir +

Tweets

Cyberiance@cyberiance24 Fev

Découvrez https://t.co/8dECZ5HZhl,spécialiste formation santé et sécurité au travail à Besançon et Dijon. une réal… https://t.co/Map2PpOaYJ

Cyberiance@cyberiance03 Fev

Découvrez une société suisse spécialisée dans l'usinage de haute précision par électroérosion à fil :… https://t.co/A7P5nVj8xe

Suivez-nous sur twitter !

Dossiers

Comment un clic à 50 centimes peut tuer la démocratie ?

A l'heure où nous écrivons ces lignes, la campagne présidentielle n'est pas encore terminée. Pourtant beaucoup de gens ont déjà gagné beaucoup d'argent grâce aux régies publicitaires sur internet tout en contribuant involontairement au délitement du débat public.

En savoir +